participation-egalite-des-chancesparticipation-egalite-des-chancesparticipation-egalite-des-chances>Array
Participation - Egalité des chances

Pour que chacune et chacun d'entre nous puisse vivre dignement et contribuer à la vie de la communauté. Au-delà d'un slogan, c'est bien une vision de société que je défends. Pour que nous puissions toutes et tous nous former, développer nos compétences tout au long de notre vie et nous engager dans des activités en mettant à profit nos connaissances.  Et cela sans discrimination. Parce que nous avons chacune et chacun un rôle à jouer dans notre société. 

Égalité entre hommes et femmes

Ci-après je partage avec vous un texte rédigé à l'occasion du 7 février 2021 marquant les 50 ans du droit de vote des femmes, un texte que j'ai intitulé 'Un anniversaire à l'aigre-doux'. Ce texte ne dresse bien entendu pas un tableau exhaustif de la nécessité du combat pour l'égalité.

'Ce 7 février 2021, nous fêtons les 50 ans du droit de vote des femmes sur un plan fédéral. Qui dit anniversaire, dit aussi occasion de se réjouir. Et pourtant… Je salue avec reconnaissance et respect l’engagement des femmes et des hommes pionniers qui ont, en 1971, rendu ce droit enfin possible. Cependant, mon cœur n’est pas vraiment à la fête. Force est de constater que l’Egalité entre hommes et femmes tient aujourd’hui encore bien plus d’un concept que d’une réalité. Inégalités salariales, représentation dans le monde politique, accès aux postes décisionnels, violences et harcèlement, conciliation vie professionnelle et familiale, partage des tâches et de la charge mentale dans la vie familiale, métiers historiquement féminins moins reconnus… voilà quelques éléments non-exhaustifs de contextes illustrant la hauteur du fossé séparant encore femmes et hommes de l’Egalité.

Pour ce billet d’anniversaire, j’ai choisi de porter mon regard sur la représentation des femmes en politique. Une représentation qui demeure encore et toujours loin d’être paritaire. Le PSN a lancé en octobre dernier une initiative visant à atteindre la parité sur les listes électorales pour le Grand Conseil. Un outil concret pour avancer. Le texte de l’initiative prévoit des contraintes positives par paliers et considère qu’une parité naturelle sur les listes pourrait être atteinte à l’horizon 2041. 1971-2041 … 70 ans séparent l’acquisition d’un droit à ce qui pourrait devenir un non-sujet parce que la parité sur les listes électorales serait devenue naturelle. C’est dire toute l’ampleur du combat encore à mener et toute la ténacité nécessaire pour le porter.

Si le parti socialiste, et ses alliés de gauche, se montrent assez exemplaires dans la constitution de leurs listes, tel n’est pas le cas des autres partis politiques qui refusent pourtant bien souvent avec véhémence toute mesure un peu contraignante.

Une représentation paritaire des femmes – sur les listes et dans les faits – est un véritable enjeu de société. C’est une question de juste représentativité de la population. Mais aussi de justice tout simplement... Que ce soit aujourd’hui encore une majorité d’hommes qui prennent des décisions impactant une population constituée pour moitié de femmes est fondamentalement injuste. Et plus intrinsèquement, renforcer la représentation des femmes dans les législatifs et exécutifs à tous les échelons de l’organisation politique, c’est aussi contribuer à un changement même de la culture politique. Une culture encore profondément imprégnée de modes de faire masculins et très stéréotypés, qui donne parfois peu envie aux femmes de s’y confronter. Notre engagement – de femmes et d’hommes solidaires - pour renforcer la représentation des femmes est indispensable pour changer la culture de l’intérieur. Et pour démontrer qu’il y a plusieurs manières d’exercer le pouvoir, de faire preuve de leadership, d’être capable d’entreprendre ou encore de prendre soin. Un panel de compétences qui n’ont définitivement pas de genre.'

Au Grand Conseil, ce sont mes camarades Martine Docourt Ducommun, Baptiste Hunkeler et Grégory Jaquet (notamment) qui se sont engagés activement sur ces questions, engagements que j'ai toujours soutenus avec détermination. 

Des engagements portés également à la présidence du parti socialiste neuchâtelois, notamment lors du congrès du 18 mai 2019 peu avant la grève des femmes du 14 juin. Vous pouvez prendre connaissance de l'allocution d'ouverture du congrès ici : Congrès_18.05.19_allocution_présidente.pdf. Ou encore lors du congrès du 23 septembre 2020 consacré au lancement de l'initiative pour la parité; allocution d'ouverture du congrès ici : AllocutionCongrès23.09.2020.pdf

A voir également  le Journal de Canal Alpha du 24 septembre 2020 pour le lancement de l'initiative PSN pour la parité sur les listes électorales. 


Participation - Egalité des chances

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.